💕 Nina et les oreillers

Auteur : Maylis de Kerangal

Illustratrice : Alexandra Pichard

Editeur : HĂ©lium 2011
Format : 34 x 22
Mots-clés :
Genre : album

Résumé

La vie de Nina change Ă  partir du jour oĂč elle dĂ©couvre un nouvel oreiller sur son lit : ce sont particuliĂšrement ses nuits peuplĂ©es de rĂȘves qui changent . Puis, petit Ă  petit, elle va emprunter les oreillers des membres de sa famille…et peut-ĂȘtre connaĂźtre leurs espĂ©rances .

IntĂ©rĂȘt du livre

Partir au pays des rĂȘves d’une maniĂšre douce et malicieuse . Beaucoup d’humour ( mĂȘme adressĂ© aux adultes comme les rĂȘves des parents ) .

Les illustrations assez dĂ©pouillĂ©es, au graphisme prĂ©cis, nous emmĂšnent dans les rĂȘves de Nina .

Public :

CE CM

MĂ©diathĂšques

Pornichet

Fiche livre de Christine Janot ( lectrice Ă  Nantes )

Publication du 16 Mars 2022


4 commentaires

  1. Bonjour Chantal et la petite Ă©quipe Bonne rentrĂ©e Bien que du 49, je suis une fidĂšle de votre blog. Je ne conduis pas aussi loin d’Angers. Sinon je serais venue ouvrir la saison avec vous. À bientĂŽt pour de nouvelkes aventures. Bien cordialement Claudine

    1. Bonjour Claudine, ravie de ce commentaire angevin et de votre fidĂ©litĂ©. Si un jour vous ĂȘtes de passage par ici, n’hĂ©sitez pas Ă  nous le faire savoir. Nous vous rencontrerons avec plaisir. A bientĂŽt Claudine.

  2. bonjour Chantal,

    comment vas-tu ? tu connais « mon goĂ»t » pour la poesie bien que ne l’ayant pas encore lu, ni achetĂ©, la thĂ©matique est de celle que j’aime aborder avec les enfants. je te transfĂšre ceci Immenses sont leurs ailes Murielle Szac https://www.editions-brunodoucey.com/murielle-szac & Nathalie Novi https://www.editions-brunodoucey.com/Nathalie-Novi Bologna Ragazzi Award Poetry 2022 (prix de la Foire internationale du livre de jeunesse de Bologne) https://www.editions-brunodoucey.com/Nathalie-Novi

    *Deux enfants tissent le fil de la fraternité, et la joie de vivre reprend ses droits *

    Le mot de l’éditeur *: *Bruno Doucey

    Ils se nomment Hala et HaĂŻssam, les enfants que Murielle Szac met en scĂšne dans ce long poĂšme narratif. Ils jouent, ils chantent, ils dansent, s’inventent des histoires, et ferment les yeux pour rĂȘver lorsque le monde devient trop dur Ă  regarder. La vie dans le quartier aux mille saveurs, puis les bombardements et le chemin d’exil. Mais l’enfance toujours, qui ne vend jamais ses ailes au chagrin
 Eux nous regardent intensĂ©ment, venus de ces lointains qui mettent souvent le coeur en peine : ce sont les enfants de Syrie que Nathalie Novi peint depuis des annĂ©es, avec l’espoir de leur rendre le soleil que la vie leur a volĂ©. Il fallait des mots de poĂšte pour les sortir de leur silence. C’est chose faite : dans ce livre, les mots et les images tricotent un nid « pour l’oiseau de leur vie ».

    bien cordialement

    Claudine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s