đź’• La Roche qui voulait voyager


La Roche qui voulait voyager

Auteur : Nono Granero

Illustrateur : GĂ©raldine Alibeu

Editeur : HongFei Cultures

Date d’édition  2015 Format : 20 X 23,5 cm
Mots clés : Liberté, Prejuges, voyage, sens de la vie

Résumé du livre

RĂ©voltĂ©e sur les a-prioris qui pèsent sur elle, la Roche se rebelle et dĂ©cide de convaincre qu’elle n’est pas cette chose inerte que chacun voit mais quelqu’un « de vivant et mĂŞme de très vivant ». Elle confie son rĂŞve de voyage au GĂ©ologue qui vient se planter devant elle avec ses outils. Le GĂ©ologue, pĂ©tri de prĂ©jugĂ©s sur l’impossibilitĂ© d’une roche Ă  se mouvoir et d’avoir des prĂ©tentions absurdes au voyage, lui oppose sa morgue et son mĂ©pris.

La Roche s’entĂŞte et lui rĂ©vèle toutes les sensations qu’elle ressent dans cette nature aimĂ©e et qui la rendent si sensible. Las ! le gĂ©ologue au « coeur dur comme le diamant » s’Ă©nerve de cet entĂŞtement. De colère, il  la casse en deux, puis en trois et la fragmente  jusqu’Ă  la rĂ©duire en de milliers de particules de poussière. Mais rien n’y fait, l’envie de voyager est la plus forte et la voix de la Roche, dĂ©multipliĂ©e en de multiples voix, rĂ©pète inlassablement : « Je veux voir le monde, Je veux voir le monde. »

Le GĂ©ologue va-t-il enfin cĂ©der Ă  tant de persĂ©vĂ©rance ? La Roche rĂ©alisera-t-elle son rĂŞve si puissant de voyager et de dĂ©couvrir le monde ? L’auteur nous rĂ©serve une belle fin de cette histoire si attachante.

Intérêt du livre :
Ce livre est particulièrement original et prenant. Avec un humour certain, l’auteur oppose la certitude de prĂ©jugĂ©s enfermants et la libertĂ© d’un rĂŞve sortant des sentiers battus. Une sorte de conte philosophique sur le sens de la vie qui oppose  les limites de l’ordre social enclavant les uns et les autres et la volontĂ© libertaire de choisir son destin en dehors des codes.

Une belle leçon de vie mĂ©taphorique que la plupart des enfants s’approprieront facilement, un joyau de belle Ă©criture avec des touches d’humour qui donne beaucoup de lĂ©gèretĂ© au rĂ©cit, des illustrations douces, sobres, toutes en couleurs dĂ©licates et en textures variĂ©es qui nous entraĂ®nent d’un monde Ă  l’autre avec beaucoup d’a-propos. Bref, un cocktail très divertissant, profond, lĂ©ger, d’une grande Ă©lĂ©gance. Un vrai coup de coeur, Ă  lire et Ă  relire sans modĂ©ration.

MĂ©diathèques, pour la Presqu’Ă®le Estuaire : Pornichet, Saint-Nazaire.

Public : A partir de 8 ans Classe de CE2 et CM1

Fiche rédigée par Chantal B le 6 juillet 2017

Publiée le 10 juillet 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s