L’art de donner envie de lire


« IL FAUT LIRE LE LIVRE JUSQU’À CE QUE L’ENFANT S’EN EMPARE ET VOUS DISE : “C’EST MOI QUI LE FINIS.” »

Cette année encore, 18 000 bénévoles vont intervenir pendant les heures de classe pour donner le goût de la lecture à des élèves du primaire en leur lisant des livres, raconte dans sa chronique, Michel Guerrin, rédacteur en chef au « Monde ».

« On pense à ce que nous a confié un retraité de 78 ans : « Dire à un gamin, “vas-y, lis”, c’est con, car ça ne va pas de soi. » Il explique : « Pour qu’il aime la lecture, il faut lui lire des livres quand il est petit. Et continuer même quand il sait lire. Jusqu’au moment où il n’en peut plus, s’empare du livre et vous dit : “C’est moi qui le finis.” » »….suite ici

LE MONDE | 08.09.2017 à 12h06 • Mis à jour le 08.09.2017 à 12h16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s