Rosie Pink


Auteur : Didier LEVY

Illustrateur : Lisa JORDAN

Date d’édition : 2018

Format : 23 x 30,5

Genre : Album

MOTS CLÉS : relations parent/enfant , bio-diversité

Résumé du livre

Devant son impeccable manoir, l’impeccable Horace Pink fait pousser des roses. Toutes parfaitement alignées. Toutes les plus belles qui soient. Du monde entier, on vient les admirer. La moindre mauvaise herbe est impitoyablement arrachée. Le jour où sa fille Rosie lui demande pourquoi il ne tolère aucune mauvaise herbe : « elles sont affreuses, enfin ! » répond Horace.

Intérêt du livre

Les illustrations de cet album sont magnifiques. Rosie est une petite fille à la personnalité très attachante qui ne comprend pas pourquoi les mauvaise herbes n’auraient pas le droit de pousser.
Elle va montrer que ce que son père élimine impitoyablement peut se transformer en un vrai paradis de mauvaises herbes et elle va ainsi bousculer les certitudes de son père.

Réactions des enfants

Les enfants ont adhéré à l’histoire. « Rosie a du caractère » « les herbes sont libres » , « il y a beaucoup d’animaux qui arrivent dans le jardin de Rosie » « la relation entre Rosie et son père change » « l’attitude d’Horace change, il a maintenant les cheveux en pétard, il est moins bien habillé, il est plus libre lui aussi » Telles ont été les réflexions des enfants après la lecture de cette histoire.

Avis du comité de lecture (CLPE 44) réunion du 1er Octobre 2019

Les illustrations contrastées et fouillées de Lisa Jordan sont particulièrement réussies et magnifient le récit avec beaucoup de talent. Ce livre n’est pas sans rappeler « Le Village aux mille roses » de Philippe Nessmann (sélection des Incorruptibles 2018-2019).
Véritable ode à la différence et à la tolérance entre parents et enfants, « Rosie Pink » est à proposer aux enfants également dans le cadre d’une réflexion sur la bio-diversité et sur le respect de la beauté de la nature, trop souvent assujettie par la toute-puissance de l’homme.

CB

Public :

CE2 CM1voire CE1

Médiathèques presqu’île estuaire :

La Baule, Saint-Nazaire, Pornichet

Fiche lecture de Marie-Madeleine lectrice du CLPE 44.

Publication du mercredi 6 Novembre 2019

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s