MOTORDU ? VIRELANGUE ? On s’amuse avec les enfants…

En tant que lectrice, il m’est arrivé quelquefois, à la fin des séances proches des vacances scolaires, de familiariser les enfants avec les virelangues ou bien les mots tordus de PEF.

1 – LES MOTS TORDUS

Quarante ans après la publication du premier opus de la série des « Mots tordus » de Pef (de son vrai nom : Pierre Elie Ferrier), les enfants de nos écoles continuent à s’engouer de ces ouvrages dont le premier « La belle lisse poire du prince de Motordu », paru chez Gallimard en 1980, est mon préféré.
Comment ne pas succomber à cet ouvrage, décrit ainsi par PEF au Salon du livre jeunesse de Montreuil en 2010″ ? « L’histoire d’un prince qui parle tordu. Il rencontre une institutrice qui détord son langage. Ils tombent amoureux, se marient. Mais l’épouse se met à son tour à tordre les mots. »« 

Citons quelques phrases cultes :
« Il habitait un chapeau magnifique au-dessus duquel, le dimanche, flottaient les crapauds bleu blanc rouge qu’on pouvait voir de loin… » ou bien

« Quatre et quatre : huître,
quatre et cinq : bœuf,
cinq et six : bronze,
Six et six : bouse. »

« Eh bien, vous lapin dix huîtres, annonça le docteur. Il faut vous souffrir le ventre à l’hôpital !
La Princesse qui ne s’inquiétait pas facilement avait pourtant l’alarme à l’œil. »

La compréhension de ces jeux de mots est facilitée par les magnifiques illustrations de PEF, mises en couleur par sa femme, Geneviève Ferrier. Les enfants sont enchantés par l’humour des dessins, du texte, qui fait fonctionner leur imaginaire et nourrit leur agilité syntaxique.

Les albums suivants que j’ai également lus aux enfants à partir de 7-8 ans, sont également délicieux et drôles malgré quelques homophonies ( par exemple : la confiture de murs) non compréhensibles à l’oral. Il arrive fréquemment qu’à la fin de la séance de lecture, pendant quelques minutes, des petits lecteurs curieux et impatients se précipitent sur le livre pour en découvrir ou en lire les pépites.

  • Dictionnaire des mots tordus, Gallimard, 1983.
  • Le voyage en bras longs de la famille Mortordu, Gallimard, 2006

et bien d’autres (voir ici)

N’oublions pas la magnifique édition de son titre culte, illustrée par des pop up, parue en 2010 à l’occasion du 30ème anniversaire.

2 – LES VIRELANGUES

Rappelons-nous que les virelangues sont des petites compositions basées sur la répétition de syllabes difficiles à prononcer et à assembler entre elles. Plus on les prononce rapidement et plus ils sont amusants.
C’est un bon exercice de lecture à voix haute et le côté ludique enchante bien entendu les enfants.

On se quitte avec le sourire, dans une ambiance joyeuse ! Ensuite vivent les vacances !

Quelques exemples au-delà « des chaussettes de l’archiduchesse »😉 :

Pour les petits

Le carton

Ecartons ton carton
car ton carton nous gêne

Trois gros rats

Trois gros rats gris dans trois
gros trous très creux

Les fruits

Fruits frais, fruits frits
fruits frais, fruits crus

Le riz et le rat

Ton tas de riz tenta le rat.
Le rat tenté, le riz tâta

Bébé et Pépé

Bébé boit dans son bain
Pépé peint dans son coin
Dans son coin, bébé boit
Dans son coin, Pépé peint.

Pour les plus grands

Le pâtissier

Un pâtissier qui pâtissait 
chez un tapissier qui tapissait, 
demanda un jour au tapissier qui tapissait : 
vaut-il mieux pâtisser chez un tapissier 
qui tapisse ou tapisser chez un pâtissier qui pâtisse ?

Les saucissons de Madame San-soucis

Bonjour Madame Sans-Soucis.
Combien sont ces six saucissons-ci
et combien sont ces six saucissons-là?
Six sous Madame sont ces six saucissons-ci
et six sous aussi sont ces six saucissons là !

Les trois petites tortues

Trois tortues trottaient sur trois étroits toits
trottant sur 3 étroits toits,
trottaient 3 tortues trottant.

La marchante de foie

Il était une fois,
Une marchande de foie,
Qui vendait du foie,
Dans la ville de Foix.
Elle se dit ma foi,
C’est la première fois
Et la dernière fois,
Que je vends du foie,
Dans la ville de Foix.

Les Papous

  1. Dans une famille papou, il y a :
    • –  Un papou papa
    • –  Un papou pas papa
    • –  Un papou papa à poux
    • –  Un papou papa pas à poux
    • –  Un papou pas papa à poux
    • –  Un papou pas papa pas à poux

A bientôt

Chantal

Publication du 25 novembre 2020

6 commentaires

  1. merci Chantal, je lis aussi au moins une fois par an cette belle lisse poire que les enfants adorent, nous en rions toujours beaucoup tous ensemble et c’est un joli moment

    1. Merci et ravie de votre retour. Les enfants effectivement adorent et je trouve que les séances juste avant les vacances sont propices à cet amusement. Si vous venez lire ma réponse, pouvez-vous nous indiquer à partir de quel âge vous lisez ces mots tordus ?

  2. Magnifique idée que ces « motordus » pour un cadeau de Noël et en bonus, nous allons enfin pourvoir aller les dénicher (j’aime aussi « dégotter ») dans les rayons de nos librairies.

  3. Merci Chantal de cette publication. J’adore Motordu et je rêve de trouver Le voyage en Bras longs à la médiathèque ( ou ailleurs…) pour le lire aux enfants dès que ce sera possible

    >

    1. Sais-tu que c’est toi qui m’a fait connaître le voyage en Bras Longs ? Je connaissais les autres titres mais pas celui-là. Je l’ai trouvé aussi réussi que les autres. Bises. Chantal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s