LIRE ET FAIRE LIRE DES POÈMES… UNE EXPÉRIENCE ENRICHISSANTE N°9

 

 

Nous poursuivons notre série poétique. Notre expérience du partage de ces poèmes avec les enfants est très positive. La poésie emporte les enfants vers un ailleurs et ils sont plus calmes, plus recentrés sur leurs sensations. Peu à peu, le charme s’opère et ils écoutent, attentifs…

Aujourd’hui,
2 nouveaux poèmes pour les grands et
3 pour les petits.

Un certain nombre de poèmes édités sur ce blog
ont été testés auprès des enfants en début de séance de lecture et parfois en fin.
Testées ou pas, ces pièces poétiques ont séduit les lectrices
qui vous les proposent tel un cadeau.

 

POUR LES GRANDS

proposition de Chantal

Si…

Si la sardine avait des ailes,
Si Gaston s’appelait Gisèle,
Si on pleurait lorsque l’on rit,
Si le pape habitait Paris,
Si l’on mourrait avant de naître,
Si la porte était la fenêtre,
Si l’agneau dévorait le loup,
Si les normands parlaient zoulou,
Si la mer noire était la Manche,
Et la Mer rouge, la Mer Blanche,
Si le monde était à l’envers,
Je marcherais les pieds en l’air,
Le jour je garderais la chambre,
J’irais à la plage en décembre,
Deux et un ne feraient plus trois,
Quel ennui ce monde à l’endroit !

Jean-Luc MOREAU (1937…)
L’arbre perché
Editions de l’atelier 1979

Proposition Françoise D.

Le papillon

Embroidery trend floral pattern with wild roses and butterfly. Vector traditional design set with flowers for wearing.

Né au pays de la soie fine

Dans un cocon venu de Chine

L’Orient est peint sur ses ailes

Jaune ou bleu, vert ou vermeil

Il vole, il va, il vit sa vie

A petits battements ravis .

Dans l’air doux, comme un éventail,

On le voit, on ne le voit plus,

Il est ici, il est là

Ou bien c’est un nouveau venu

Son jumeau qui passe là-bas .

Ah mettez au clou vos filets,

Jetez épingles et bouchons,

Laissez le libre car il est

La poésie, le papillon .

Marc Alyn (1937)

POUR LES PETITS

proposition de Françoise B.

L’amiral

L’amiral Larima

Larima quoi

la rime à rien

l’amiral Larima

l’amiral Rien.

Prévert (1900-1977)

propositions de Françoise D.

La mouche qui louche

Chaque fois que la mouche qui louche 

Veut se poser au plafond

Elle s’y cogne le front 

Et prend du plâtre plein la bouche. 

MORALITE 

Posez vous sur le plancher 

Pauvres mouches qui louchez.

Jean Orizet (1937…)

Enfantasques Gallimard 1974

propositions de Chantal

 La mer s’est retirée

La mer s’est retirée,
Qui la ramènera ?

La mer s’est démontée
Qui la remontera ?

La mer est emportée,
Qui la rapportera ?

La mer est déchaînée,
Qui la rattachera ?

Un enfant qui joue sur la plage
Avec un collier de coquillages.

Jacques Charpentreau (1928-2016)
101 poèmes pour les petits Bayard Jeunesse 2002

 

Et bien sûr, comme d’habitude, vos propositions de poèmes seront publiées si vous le souhaitez. La zone de commentaire est à votre disposition ou bien envoyez un mail à lifali44@gmail.com.

 

à suivre

Pour le comité de rédaction,
Chantal

Publication du mercredi 2 décembre 2020

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s