L’apprentissage précoce de la musique : un atout pour devenir un bon lecteur

« Les neurosciences ont établi un lien clair entre la musique et l’acquisition du langage. Pour le dire simplement, l’apprentissage de la musique pendant les premières années de scolarité peut aider les enfants à poser les bases de la lecture.

Dans le cerveau, les réseaux neuronaux impliqués dans le traitement des informations musicales et le développement du langage se chevauchent. Du point de vue de l’évolution, le traitement de la musique s’est développé dans le cerveau bien avant celui du langage, qui s’est appuyé sur ces réseaux déjà créés pour élaborer puis transmettre des langues.

A la naissance, les bébés appréhendent les langues comme s’il s’agissait de musiques. Ils réagissent à leur rythme et leur mélodie avant de comprendre le sens des mots.

Les tout-petits imitent les discours qu’ils entendent en se basant sur ces éléments de rythme et ces sonorités, d’où ce style si chantant qui caractérise leur façon de parler. »

Extrait d’un article très intéressant de la revue The Conversation.

Voir plus ici

Publication du mercredi 13 octobre 2021

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s