LIRE ET FAIRE LIRE DES POÈMES… UNE EXPÉRIENCE ENRICHISSANTE N°13

 

 

Nous poursuivons notre série poétique très appréciée de tous et notamment des enfants si friands de cet « art des mots », par ces atmosphères poétiques dans les lesquels ils se coulent avec beaucoup de facilité.

Comme nous l’avons expérimenté, ouvrir une séance de lecture par un poème devient très vite un rituel, un sas de calme, d’écoute et de concentration avant de plonger dans les albums ou les petits romans.

Aujourd’hui,
1 nouveau poème pour les grands,
2 pour les petits
et 2 pour les tout-petits.

Un certain nombre de poèmes édités sur ce blog
ont été expérimentés auprès des enfants en début de séance de lecture et parfois en fin.
Testées ou pas, ces pièces poétiques ont séduit les lectrices
qui vous les proposent tel un cadeau.

POUR LES GRANDS

proposition de Chantal

Septembre a-t-il perdu la tête

Septembre a-t-il perdu la tête ?
il engueule l’automne
repousse le vent des deux mains
cloue les vieilles feuilles au tronc
leur interdit de s’envoler.

ce n’est qu’une question de mois
le rassure Hirondelle
qui s’y connait en saisons
octobre raccourcit le jour mais allonge les échelles

reste cool
faut pas crier
ce n’est qu’un problème de feuilles
donc de papier et de crayon
il suffit d’une gomme pour effacer l’hiver.

Vénus Khoury-Ghata
(1937…)
Lune n’est lune que pour le chat
Sybille Delacroix (illustratrice), Editions Bruno Doucey, 2019

Le secret

Sur le chemin près du bois
J’ai trouvé tout un trésor :
Une coquille de noix
Une sauterelle en or
Un arc-en-ciel qu’était mort.

A personne je n’ai rien dit
Dans ma main je les ai pris
Et je l’ai tenue fermée
Fermée jusqu’à l’étrangler
Du lundi au samedi.

Le dimanche l’ai rouverte
Mais il n’y avait plus rien !
Et j’ai raconté au chien
Couché dans sa niche verte
Comme j’avais du chagrin.

Il m’a dit, sans aboyer :
« Cette nuit, tu vas rêver. »
La nuit, il faisait si noir
Que j’ai cru à cette histoire
Et que tout était perdu.

Mais d’un seul coup, j’ai bien vu
Un navire dans le ciel
Trainé par une sauterelle
Sur des vagues d’arc-en-ciel.

René de OBALDIA
1918 – …
« premiers poèmes pour toute ma vie »
Les plus beaux poèmes du XXe siècle pour les enfants d’aujourd’hui
choisis par Jean- Hugues Maineau , éditions Milan jeunesse 2003


POUR LES PETITS

proposition de Françoise D.

Grand’mère

Grand’mère

Se courbe toujours vers la terre

Et au début

Je me demandais ce qu’elle avait perdu?

Mais elle n’a rien perdu du tout

Elle a plein de tours polissons

Et si elle plie comme ça les genoux

A les rentrer dans le menton

C’est pour mieux jouer à saute-mouton

René de OBALDIA
1918 – …
« premiers poèmes pour tous les jours »
choisis par Jean- Hugues Maineau , éditions Milan jeunesse 2004

Le petit monsieur triste

Le petit monsieur triste

 Posa sa joue contre un nuage

  Soudain, il entendit une musique .

   Etait-ce la pluie ?

    Etaient-ce ses larmes à lui ?

     Oh ! non ! Petit monsieur triste

      C’était un oiseau de passage

       Qui chantait dans le nuage . 

David Dumortier
(1967…)
« 20 poèmes au nez pointu »,
illustratrice Anne-Lise Boutin , éditions Sarbacane 2012

POUR LES TOUT- PETITS

proposition de Françoise B.

L’onomatopée

  Lolo, nono                                       

  Mama, topée !                                                    

  C’est pas possible

  A prononcer!                                                           

                                                 Glou, glo

                                                 Tic, tac

                                                 Do-do

                                                 Pépé

                                                 Tout ça

                                                 C’est de l’O

                                                 NOMATOPE !   

Lolo, nono

Mama, topée

Un mot

A vous rendre toqué !                                                 

Cui- cui 

                                                                                     Chut-chut

                                                                                     Boum-boum

                                                                                     Yé-yé

                                                                                      Voilà des O

                                                                                     NOMATOPEES !  

Lolo, nono

Mama, topée !

Pourquoi vouloir

Tout compliquer !                             

Andrée Chedid
(1920/2011)
L’onomatopée
illustration de Lucille Placin, éditions Rue du Monde, 2010

proposition de Chantal

Pomme et poire

Pomme et poire
Dans l’armoire

Fraise et noix
Dans le bois

Sucre et pain
Dans ma main

Plume et colle
Dans l’école

Et le faiseur de bêtises
Bien au chaud dans ma chemise.

Luc Bérimont
1915 – 1983
« premiers poèmes pour toute ma vie »
Les plus beaux poèmes du XXe siècle pour les enfants d’aujourd’hui
choisis par Jean- Hugues Maineau , éditions Milan jeunesse 2003

Publication du mercredi 1er décembre 2021

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s